Tabiclick francés Tabiclick inglés Tabiclick español
Tabiclick Systems
Tabiclick Público

» QUESTIONS FRÉQUENTES

1- Est-il possible de poser un plancher chauffant?

Bien sûr qu'il peut être installé. Il existe deux possibilités:

La première est la méthode traditionnelle. Au dessus du panneau de plancher, doit être posé un film de polyéthylène en le relevant sur les cloisons pour éviter que l'humidité de la chappe ne leur soit pas préjudicielle, le panneau de nodules et la chappe. Cette option n'est pas la plus recommandable dans un système sec, mais faisable et dote au sol d'inertie.

La seconde option est un système de plancher chauffant sec. Il s'agit d'un plancher chauffant à eau sous la finition où la chappe est substituée par un système de diffuseurs en aluminium. L'épaisseur est souvent inférieure, c'est un système sec qui fonctionne plus comme un système de chauffage instantané que d'inertie.

2- Il est possible de construire en hauteur. Une limite?

Il est possible de construire en hauteur, et a seule limite dépend de la structure que nous utiliserons.

3- Peut-on reboucher les saignées avec du plâtre, sans utiliser d'obturateurs ni de bandes?

Sur le chantier, les saignées se rebouchent avec du MAP pour carton plâtre. Quand les passages d'installation sont importants, avant d'appliquer le MAP, on peut remplir les cavités avec de la mousse de polyuréthane, et reboucher ensuite avec le MAP.
En réalité, les obturateurs de carton plâtre s'utilisent pour les champs de panneaux ou quand il y a beaucoup d'installations au même endroit.


Les bandes sont une garantie en plus, de telle sorte que les fissurations ne se produisent pas entre le MAP et le panneau voisin.

4- Quelle différence existe-t-il par rapport à d'autres panneaux sandwich métalliques ou de bois qui existent sur le marché?

La principale différence vient du choix des matériaux et du système d'assemblage. En ce qui concerne les matériaux:

- Contrairement aux plaques métalliques, les panneaux Tabiclick permettent la "respiration" du bâtiment, évitant ainsi les condensations et inconfort.

- Contrairement au bois, les panneaux Tabiclick ont un comportement dimensionnel stable, sans fluctuations importantes en fonction de l'humidité, évitant les complexité de pose et la fissuration des finitions.

En ce qui concerne le système d'assemblage, il est tout simplement rapide et flexible afin de s'adapter à n'importe quel projet.

5- Pourquoi faites vous un doublage de la solution de façade simple?

Cette solution correspond au système de façade CPY+LY et peux nous offrir une efficacité énergétique adéquate.

Thermiquement, un panneau de façade CPY est équivalent à une façade traditionnelle de double cloison de brique avec chambre d'air et enduit extérieur. Le fait que le mur se complète par un doublage en carton plâtre avec une laine minérale est pour aller dans le sens d'une meilleur efficacité énergétique, en obtenant une transmission thermique de 0,29 w/m2K quand un mur normal serait de 0,41. En plus, cela facilite le passage des installations sans saignées et sans réduire l'épaisseur de l'isolation thermique.

Il en est de même avec la toiture. On pourrait la laisser sans faux plafond, simplement en repassant les joins avec les bandes et le peignant, mais on obtient une meilleur efficacité avec un faux plafond. En plus, toute structure doit répondre à un degré donné de résistance au feu ¡, et le faux plafond est un mode efficace et rapide de la protéger.

6- Comment sont les passages d'installation horizontaux? A l'heure de la pose, est-il viable que ses réservations aient une continuité entre les panneaux que se soit pour erreur de mise en œuvre ou pour des différences lors de la fabrication?

Les réservations prévues dans le panneau YPY sont une option de ce panneau. En provenant d'un processus industriel, les différences de fabrications son millimétriques, et le système de montage permet d'obtenir la continuité sur chantier.

Pour des projets répétitifs, nous pouvons vous offrir des solutions efficaces étudiées en détail et qui, en plus d'économiser le temps de mise en œuvre, permet d'éviter le gaspillage.

7- Le poids des panneaux, n'est ce pas un problème sur chantier?

La pose du panneau se fait entre deux ouvriers, et les rendements obtenus par des personnes sans expérience de pose sont:

planchers … 100 m2/jour
Façades … 60 m/jour
cloisons … 45 m2/jour

En plus, ce poids n'oblige pas à l'utilisation de moyens lourds, et la plume d'un camion peut être une aide simple.

8- A-t-il été fait une étude d'efficacité énergétique et environnementale?

Les tests d'efficacité énergétique ont été réalisés avec le laboratoire homologué Tecnalia. Pour ce qui est de l'efficacité environnementale, c'est un point de gestion des résidus sur chantier.

9- La réalisation des ouvertures sur chantier paraît compliquée. Est-il possible que es ouvertures et les installations soit faits en usine?

Il serait possible de détailler un chantier et d'envoyer les panneaux avec ses ouvertures depuis l'usine. Mais le panneau se découpe facilement, et les ouvertures se font simplement avec un guide. Cette méthode permet d'ajuster au plus près aux dimensions finales du chantier et de travailler à l'abris des intempéries, même si les fenêtres ne sont pas encore fabriquées.

10- Quelle charge peuvent-ils supporter si on accroche des armoires de cuisines, etc.?

Ces données apparaissent dans les multiples tests qui ont été faits et que vous pourrez consulter sur notre page internet.

11- Il n'y a que le format de 2600*1240? Cela peut produire beaucoup de gaspillage.

Non, il existe plusieurs formats que l'on peut voir sur les fiches techniques de chaque panneau. Néanmoins, le panneau et un élément qui peut être travaillé facilement en atelier ou sur le chantier même pour utiliser au maximum les découpes.

12-En utilisant le polyéthylène de cellule fermée, je crois que le logement serait imperméable à la vapeur d'eau, et il pourrait se produire des condensations, non?

En premier lieu préciser que l'isolant que nous utilisons n'est pas du polyéthylène mais du polystyrène. Par ailleurs, le facteur de résistance à la vapeur d'eau des matériaux utilisés (10 pour le plâtre, 150 pour le polystyrène et 113 pour le ciment), sont très inférieurs aux valeurs des matériaux communément utilisés comme pare-vapeur. Afin de vérifier le comportement des façades à la condensation, elles ont été simulées en suivant la norme EN ISO 13788, avec les conditions les plus strictes d'Espagne, Burgos, selon le RD 314/2006. Vous pourrez trouver les résultats sur la page prescripteurs, et vérifier qu'il ne se produit pas de condensations pour les classes hygrométriques 3 et 4. En classe 5, oui, elles peuvent se produire, mais ce type de local exige déjà la pose d'un revêtement imperméable, lequel joue le rôle de pare vapeur et élimine le risque de condensation.

Tabiclick Blogger Tabiclick Youtube Tabiclick Twitter Tabiclick Likedin Tabiclick Facebook

Tous droits réservés ©2013 - www.tabiclicksystems.com

Powered by novus.es